Logo - les Éditions Francine Breton - Pour un livre sur le récit de votre vie.

[image: plume]Ma vie se remet à vivre...

Article publié dans...

La Seigneurie - Le 26 avril 2003

Ma vie se remet à vivre: pour redécouvrir le curé Normand Barré
par Nathalie Côté

Profondément touchés par les paroles du curé de la paroisse Sainte-Anne-de-Varennes Normand Barré, décédé en 1998, deux paroissiens varennois ont recueilli différents textes qu'ils ont réunis dans un livre qui sera lancé demain (dimanche) et qui s'intitule: Ma vie se remet à vivre.

C'est à ce travail de moine que Nicole Beauchesne et Jean Lanciault, psychoéducatrice et opérateur de contrôle de profession, ont passé tous leurs temps libres depuis environ quatre ans. «Il a consacré sa vie au ministère de la parole. Nous avons voulu prolonger son oeuvre pour que le plus de personnes possible puissent en bénéficier», explique Mme Beauchesne.

Après le décès de l'abbé Barré, le couple a entrepris une cueillette de données qui l'a amené à faire la connaissance des amis et de la famille du prêtre. «Nous avons frappé à différentes portes. C'est un homme qui écrivait tout le temps alors nous avons recueilli de nombreux textes. Nous avons aussi retranscrit des textes d'homélies à partir d'enregistrements. Nous avons fait des choix parmi tout ça. Nous avons choisi les plus pertinents, ceux qui reflétaient le mieux les différentes facettes de sa personnalité», indique M. Lanciault. «Les textes vont de 1970 à 1998. Ce qui est intéressant, c'est qu'ils sont toujours actuels et qu'ils le seront encore longtemps. C'est rare que l'on voit ça.»

Le couple avait mis le curé au parfum du projet avant sa mort. «Nous n'avions jamais entendu la parole de Dieu de cette façon-là. Dans les derniers temps, nous lui avions parlé de l'idée de faire un livre et on sentait déjà sa reconnaissance, souligne Mme Beauchesne. Il nous a fallu plus de temps pour bâtir le volume que le temps que nous l'avons connu. Mais quand on fait une rencontre vraie, c'est un coup de foudre d'amitié.»

Le livre n'est d'ailleurs pas la première initiative du couple à l'intention de l'abbé Barré, devenu un bon ami au fil des rencontres. «Nous étions une quinzaine de personnes à se demander ce que l'on pourrait faire pour lui quand nous avons appris qu'il était malade et qu'il n'en avait plus pour longtemps. Nous avons décidé d'aller prier pour lui tous les jeudis. Il le savait et en était content. Par la suite, nous avons toujours continué. Ça dure depuis cinq ans, c'est devenu une soirée d'adoration.»

Le couple a aussi plusieurs autres projets en tête qu'il préfère ne pas dévoiler pour le moment. Toutefois, ils entendent lever le voile sur certains lors du lancement du livre, dimanche.

Normand Barré, ordonné prêtre le 30 mai 1953, a été animateur de pastorale au cégep Saint-Jean-sur-Richelieu puis curé dans les paroisses Sainte-Thérèse-sur-Richelieu, de la Résurrection (Brossard) et Sainte-Anne-de-Varennes. Il a aussi été, pendant plusieurs années, aumônier national de l'Association des guides catholiques du Canada.