Logo - les Éditions Francine Breton - Pour un livre sur le récit de votre vie.

[image: plume]Vingt-deux ans déjà...

Article publié dans...

Le Soleil de Québec - Le 26 mars 2005

Vingt-deux ans déjà - Normand Léveillé est
toujours une source d'inspiration

par Kevin Johnston

Déjà 22 ans! Terrassé par un accident vasculaire cérébral au vieux Pacific Coliseum de Vancouver le 23 octobre 1982 alors que les Bruins de Boston affrontaient les Canucks, Normand Léveillé continue d'être une source d'inspiration pour tous ceux qui le côtoient.

De passage au Colisée Pepsi pour promouvoir le lancement de sa biographie Un arrêt en plein vol, l'histoire de Normand Léveillé... Un combat pour sa vie écrit par Thérèse Desjardins aux Éditions Francine Breton, Léveillé était dans une forme resplendissante. Il s'amusait d'ailleurs à se remémorer son séjour dans la Vieille Capitale lors du Tournoi international pee-wee, «l'année après que Wayne Gretzky eut fait sensation», a-t-il lancé, sourire fendu jusqu'aux oreilles.

Entouré de ses proches, sa conjointe Denise Blanchette, son frère Daniel, son conseiller et surtout ami Bob Perno et l'auteure Thérèse Desjardins, Léveillé avait le goût de raconter son aventure. Bien que demeuré hémiplégique et aphasique après l'accident, il parvient à se faire comprendre... et à faire rire la galerie.

Un être très fort

«Je ne savais rien du hockey avant de rencontrer Normand il y a deux ans, a expliqué Mme Desjardins. Il m'a rendu la tâche facile. Mais il m'a surtout impressionnée. C'est un homme doté d'un humour extraordinaire, un homme d'une grande délicatesse et surtout très sensible. J'ai adoré mon temps avec lui. Et il est parvenu à communiquer parfaitement ce qu'il a vécu et ce qu'il vit à travers ce livre.»

Un bouquin dans lequel on retrouve une préface de Perno, dont Léveillé fut le premier client. Et des témoignages d'ex-coéquipiers comme Jean Ratelle et Raymond Bourque. On y raconte sa vie de hockeyeur, mais c'est surtout de sa vie comme être humain dont on tente de parler.

«J'aime préciser que ce n'est pas un livre de hockey, a noté Perno. C'est plutôt un livre sur la vie d'un athlète que le destin est venu frapper très fort. D'un homme qui ne s'est pas laissé abattre, qui a bataillé et qui aide maintenant les autres qui sont frappés par des problèmes physiques. C'est extraordinaire ce qu'il a réussi. Et il ne fait que commencer.»

D'ailleurs, il consacre de plus en plus de temps au Centre Normand Léveillé pour personnes handicapées, qui est situé dans la région de Drummondville. Résidant de La Malbaie depuis huit ans, il vient de vendre sa maison là-bas pour s'installer au pays des Voltigeurs.

Et 22 ans plus tard, Léveillé est toujours aussi mordu du hockey. Sinon plus. Selon sa conjointe Denise Blanchette, il en mange. Ce qui rend la situation actuelle dans la Ligue nationale d'autant plus malheureuse.

Une situation qui a fait rire cependant lorsque Léveillé a semblé prendre la part des propriétaires, faisant froncer les sourcils à Perno, qui compte une écurie plutôt importante parmi les joueurs actuels, lui qui collabore avec Don Meehan. «On va se reparler après la conférence, mon cher Normand», a lancé Perno en riant.

KJohnston@lesoleil.com

(c) 2005 Le Soleil. Tous droits réservés.