Logo - les Éditions Francine Breton - Pour un livre sur le récit de votre vie.

[image: plume]Témoignages

Un effet papillon
par Jean-Guy Bruneau

Voici quelques témoignages venant de lecteurs qui ont été inspirés par ce livre. Lisez aussi les commentaires de nos auteurs qui partagent leur succès avec la réalisation de leurs oeuvres.

Francine: En planifiant ce projet, l'équipe des Éditions Francine Breton et l'auteur ont fait un remue-méninge afin de voir comment des personnes influentes, spécialisées en matière de SSPT et d'autres que nous admirons pour leur personnalité et leurs accomplissements, réagiraient à la lecture de ce livre. Nous avons donc confié le manuscrit (avant sa publication) à quelques personnes choisies afin d'obtenir des réactions directes. Voici donc quelques extraits de témoignages provenant de ces lecteurs qui ont gentiment accepté de lire le manuscrit avant la sortie du livre Un effet papillon. Nous les remercions chaleureusement de leurs commentaires. [FRANCINE BRETON, Éditeur, Éditions Francine Breton inc.].

René: L'auteur se révèle un conteur extraordinaire. On est captivé par le souffle qui anime son récit. On le suit avec grand intérêt et on est tenu en haleine aussi bien dans les péripéties dramatiques vécues au Congo que dans le déroulement de ses deux thérapies. Il utilise un style direct et imagé et il nous surprend parfois avec des comparaisons aussi simples qu'éclairantes. Jean-Guy fait la preuve, en décrivant le contenu de ses thérapies, qu'il est un vulgarisateur remarquable. On devine par ses citations qu'il a beaucoup lu (et des oeuvres pas faciles), mais il arrive à nous résumer en termes aisément compréhensibles des théories complexes du domaine des sciences ou des psychothérapies. [RENÉ AUBRY, retraité, ex-directeur des études, Cégep de Sherbrooke].

Pierre: Quelle expérience de vie ! Une histoire touchante et révoltante et qui nous rappelle tous ces actes barbares dont sommes témoins impuissants aujourd'hui encore. L'histoire est une chose mais le chemin parcouru pour s'en relever est remarquable. Écrit dans un langage clair et accessible, je suis sûr que ce document pourra venir en aide à tous ceux qui vivent des traumatismes profonds. [PIERRE BRUNEAU, chef d'antenne à TVA].

Christiane: Ce livre est à la fois pertinent et passionnant. Pertinent, parce qu'il peut donner espoir à des milliers de personnes ayant rencontré des épreuves aussi terribles qu'inattendues. Passionnant car, de mon point de vue, ce livre se lit comme un roman. La maîtrise de la langue est belle et le style digne d'un auteur accompli. Passionnant de plus, par la richesse de la suite où les étapes de prise de conscience du mal être sont bien exposées. Quant à la démarche que je qualifierais de seconde survie, exposée dans un deuxième temps, elle amène le lecteur à réfléchir sur le sens profond du mot combat: celui de donner du sens à une vie qui n'en a plus. [CHRISTIANE ALLAIRE, présidente, Compagnie des philosophes].

Josée: LIVRE PASSIONNANT autant sur le plan historique que comme expérience vécue par un missionnaire québécois. LIVRE RESSOURCE pour toutes les personnes qui vivent un trauma, un choc réel et qui en subissent des chocs post-traumatiques. LIVRE ESPÉRANCE parce que ce livre apporte des solutions réelles existantes, scientifiquement vérifiées et qui sont accessibles aux personnes traumatisées. LIVRE TÉMOIGNAGE qui devrait être mis à la disposition de toutes les victimes de trauma. [JOSÉE FABIEN, sociologue, administratrice, Compagnie des philosophes].

Marjolaine: Ce livre constitue à mon avis un "effet papillon" tout à fait réussi. Cet effet papillon saura redonner l'espoir aux personnes victimes d'agression, d'accident, de deuil ou de maladie ainsi qu'aux thérapeutes qui les soignent et les accompagnent. Ce livre m'apparaît aussi exceptionnel car il a été réalisé par un être humain qui est non seulement un très bon pédagogue et psychologue mais aussi une personne qui a vécu et vaincu un traumatisme sévère. Ce livre me semble également exceptionnel puisqu'il est à ma connaissance un des premiers qui juxtapose et relie si bien le récit d'une expérience traumatique, l'information sur les processus psychothérapeutiques et sur le recadrage spirituel qui ont permis à l'auteur de continuer à avancer sur le chemin de la guérison et de la vie. [MARJOLAINE GOSSELIN, Ph.D., psychologue].

Jean: Un effet papillon de cette misère racontée date par date par le témoin Jean-Guy Bruneau heurte chaque jour notre confort précaire. Nous sommes tous, d'une certaine façon, les survivants d'un massacre planétaire perpétré contre près d'un milliard de personnes aussi humaines que vous et moi, les victimes des famines et des guerres actuelles. Je voudrais que chacun d'entre nous, les plus satisfaits en premier, lise le livre de M. Bruneau qui rend concret le malheur, car il vient un moment où nos thérapies centrées sur notre guérison personnelle devront nous donner le goût de porter assistance à autrui quelle que soit la distance qui nous sépare de lui. Il y a un message à ce livre: nous ne guérissons qu'en changeant de niveau dans notre capacité d'aimer. [JEAN BÉDARD, écrivain et philosophe].

Jean-François: Ce témoignage de ton expérience singulière prend, grâce à ta simplicité et au recul que tu t'es permis de construire, une portée universelle et c'est ce qui en fait la valeur communicationnelle. Je pense que ce sera un bon livre, bien accueilli par la critique. Il mérite en tous cas l'excellent succès que je lui souhaite. [JEAN-FRANÇOIS MALHERBE, philosophe, éthicien et auteur].

Judith: C'est avec un grand intérêt que j'ai lu votre manuscrit. C'est une histoire passionnante, racontée dans un style clair et facile à lire. J'admire la retenue émotionnelle dont vous avez fait preuve malgré l'expérience pour le moins perturbante que vous avez vécue. En utilisant la première personne, vous êtes arrivé à faire des observations très justes quant à vos propres réactions et à votre bouleversement intérieur. Le livre fait ressortir les principales questions que nous retrouvons souvent dans les cas de stress post-traumatiques et de syndrome de stress post-traumatique: réactions figées, flashbacks, cauchemars, reviviscence des scènes, anxiété et remise en question de notre vision du monde. Il révèle à quel point un trauma peut secouer et atteindre même les plus solides d'entre nous, au coeur de leur être, et comment la douleur et les réactions peuvent arriver par vagues et à n'importe quel moment, si non traitées. J'ai apprécié votre description de l'EMDR et plus particulièrement la façon dont vous avez personnellement expérimenté cette approche. Votre livre démontre comment nos traumas s'ajoutent, les uns aux autres, et comment la méthode EMDR peut nous aider à intégrer non seulement les traumas les plus récents, mais aussi nos expériences lointaines. Grâce à votre témoignage personnel, j'espère que les personnes qui souffrent du syndrome de stress post-traumatique comprendront l'importance de demander de l'aide. Étant donné les génocides, les guerres et les bombes qui ne semblent vouloir s'arrêter - sans mentionner les désastres naturels - il était important que vous racontiez votre histoire. C'est seulement à travers les yeux d'une personne que nous pouvons donner un visage humain à la souffrance. En outre, il était particulièrement intéressant de lire les efforts que vous avez déployés pour réconcilier votre foi avec la douleur de votre expérience et ce dont vous avez été témoin, et pour trouver un sens à tout ce chaos. Je vous souhaite beaucoup de succès avec votre livre! Respectueusement, [JUDITH N. BLACK, M.Ed., psy., Clinical Psychologist, Diplomate of the American Academy of Experts in Traumatic Stress].

Roméo A.: Cher M. Bruneau, je tiens à vous remercier de m'avoir fait parvenir une copie de votre livre "Un effet papillon". Ayant moi-même souffert du trouble de stress post-traumatique et ayant entendu plusieurs témoignages de gens qui en souffrent c'est un vent de fraîcheur de prendre connaissance de la conclusion positive de votre cheminement. Sincères salutations, [L'honorable ROMÉO A. DALLAIRE, lieutenant-général et sénateur].

Gilles: Cher Monsieur Bruneau, je termine à l'instant la lecture de votre ouvrage et je voudrais vous faire part de mes impressions. Vous avez un sacré talent pour raconter et garder le lecteur attentif et dans l'anticipation des événements à venir. Votre vocabulaire est recherché, raffiné, une vraie beauté. Je suis resté un peu abasourdi à la lecture du drame que vous avez vécu, j'étais affolé d'imaginer ce qui avait pu se passer encore que j'étais très loin de la réalité. La deuxième partie du livre renferme des perles de réflexions, une manière toute autre de voir et de percevoir la vie, de comprendre l'incompréhensible, de composer avec l'inacceptable et d'accepter l'intolérable. La qualité de votre présentation, la façon dont toute votre histoire nous est présentée avec l'espoir qui en ressort, donne le goût de continuer, de faire mieux et d'aller de l'avant. (Effet papillon?) La religieuse vous a sauvé de la mort mais je pense que vous êtes toujours vivant parce que vous avez une formidable envie de vivre et que cette envie existait de toute évidence lors des événements du 22 février. L'image du papillon me plaît car pour moi, je vois un papillon comme de la légèreté, de l'envol, du rêve, de l'imagination, une capacité d'aller plus loin, de s'élever, de changer de point de vue et de comprendre ce qui était incompréhensible à vue d'homme. Je sais que je m'éloigne ici de la description que vous donnez de l'effet papillon. Je pourrais écrire longtemps; sachez seulement que je trouve que vous êtes quelqu'un de vraiment bien et que j'apprécie beaucoup d'avoir pu partager une tranche de votre vie. Il y a une phrase que je voudrais ajouter et qui me vient d'un ami psychiatre; c'est une phrase que j'utilise parfois en consultation et qui semble faire du bien à qui la reçoit: «Vous êtes comme vous êtes et c'est bien comme ça.» Chapeau et salutations! [GILLES LAURIN, médecin].

Pour nous faire parvenir votre propre témoignage sur ce livre, n'hésitez pas à nous joindre.